Home » Actualités » Avis de décès de Patrick AGNESE, chercheur au CEA-LETI

Avis de décès de Patrick AGNESE, chercheur au CEA-LETI

Nous avons le très grand regret de vous informer du décès de Patrick AGNESE survenu à l’âge de 60 ans, le 4 mars 2019.

Patrick AGNESE était diplômé de l’École Supérieur d’Electricité. Il était également titulaire d’un Diplôme d’Études Approfondies Sciences des Matériaux obtenu la même année (1982). Recruté au CEA SACLAY le 1er décembre 1983, il débute sa carrière en qualité de chercheur astrophysicien au sein du Département de Physique Générale de l’Institut de Recherche Fondamentale, aujourd’hui DRF-IRFU. Il rejoint le centre de Grenoble en avril 1991 où il imagine et modélise une nouvelle architecture de microbolomètres qui sera la base de la technologie LETI d’imageurs infrarouges, transférée à ULIS.

Faisant le lien avec les besoins en astrophysique, il conçoit un détecteur novateur et très performant dans la bande millimétrique pour la mission spatiale HERSCHEL destinée à l’observation du rayonnement froid de l’Univers. L’instrument PACS intégrant ce détecteur sera le plus utilisé de la mission et constituera un grand succès scientifique pour le CEA. Il imaginera par la suite les premiers détecteurs sensibles dans le domaine du Térahertz (THz) à base de bolomètres à antennes et à cavité résonnante. Les dernières recherches qu’il a menées pour des applications en astrophysique ont permis de proposer un design astucieux permettant la mesure de la polarisation au cœur même des pixels.

Cette architecture innovante a été proposée à la communauté scientifique pour mieux comprendre la formation des étoiles par l’observation des nuages de poussière. La mission spatiale d’observation nommée SPICA a été présélectionnée par l’Agence Spatiale Européenne en 2018.

Patrick AGNESE a ainsi posé les bases de ce qu’est maintenant l’imagerie infrarouge thermique et THz au LETI.